Xavier Hanotte

présente l’oeuvre de Josef Škvorecký (1924-2012), un grand écrivain tchèque contemporain.

Né en 1960 à Mont-Sur-Marchienne, Xavier Hanotte est l’un des écrivains belges les plus intéressants de sa génération. Ses romans policiers mettant en scène l’inspecteur bruxellois Barthélemy Dussert ont obtenu beaucoup de succès (Manière noire, 1995 ; De secrètes injustices, 1998). Traducteur de l’anglais et du néerlandais, le romancier belge manifeste en outre un grand intérêt pour la culture tchèque comme le montre une des enquêtes de Dussert, Le couteau de Jenůfa (2008). C’est à ce titre qu’il parlera de l’un de ses écrivains favoris, Josef Škvorecký, le lundi 10 décembre 2012 à la librairie EuropaNova, en compagnie de Laurent Béghin.
***

Josef Škvorecký

Josef Škvorecký est originaire de la Bohême du Nord-Est. Son premier roman, Zbabělci, 1958 (Les Lâches) fait sensation par son non-conformisme : utilisant la langue populaire et l’argot des jeunes, Škvorecký raconte avec ironie la libération de sa ville par l’Armée rouge en 1945. Accusé de « cynisme » par les tenants du réalisme socialiste, le livre est vite retiré des librairies. Spécialiste des littérature anglaise et, surtout, américaine, Škvorecký traduit Hemingway, Fitzgerald, Faulkner, James, …, et refait surface, à la faveur du nouveau « dégel », avec une belle nouvelle sur l’amour détruit par la médiocrité, Legenda Emöke, 1963 (La Légende d’Emöke, Gallimard 1968). D’autres romans et récits vont paraître dans les années 60, mais Lvíče, 1969 (Le Lionceau, Gallimard 1972), – mêlant amour, censure et intrigue policière –, sera le dernier de ses livres à être publié à Prague. La fin du Printemps de Prague entraîne l’exil de Škvorecký au Canada, à Toronto, où il fonde en 1971, avec sa femme Zdena Salivarová, une maison d’édition tchèque, 68 Publishers, spécialisée dans la publication des auteurs tchèques exilés ou réduits au silence par le régime, afin de leur donner une voix, d’abord en langue originale, ensuite relayée par des traductions en anglais. Actuellement, l’œuvre de Josef Škvorecký est disponible en français aux éditions Gallimard : L’escadron blindé (1969, réédité en Folio), Miracle en Bohême (1978, réédité en 2012), Une chouette saison (2012) et aux Éditions du Rocher : Deux meurtres dans ma double vie (2001).
***
PAF : 5 euros (ticket boisson inclus). L’entrée est gratuite pour les étudiants de moins de 26 ans.
Categories Non classé

Laisser un commentaire